Imprimer la page

À quoi sert « l’identité nationale »

Gérard Noiriel, éditions Agone, octobre 2007

La question de « l’identité nationale » a été remise au centre de l’actualité politique par Nicolas Sarkozy, pendant la campagne électorale des présidentielles. Devenu chef de l’État, celui-ci a créé un « ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale », ce qui est un fait sans précédent dans l’histoire de la République française. (...). Gérard Noiriel explique les raisons de ce mouvement. Il montre que la logique identitaire, née au XIXe siècle, a depuis constamment alimenté les discours nationalistes. Il rappelle que, au cours des années 1980, c’est Jean-Marie Le Pen qui a popularisé, dans l’espace public, l’expression « identité nationale » pour stigmatiser les immigrés. Analysant de façon minutieuse les usages de cette formule dans le discours du candidat Sarkozy, il donne des éléments pour éclairer les nouvelles stratégies aujourd’hui à l’œuvre dans le champ politique.


Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Entretien audio avec Gérard Noiriel dans l’émission Là-bas si j’y suis (Daniel Mermet, France inter). 

Historien, directeur d’études à l’EHESS, Gérard NOIRIEL est membre fondateur du Comité de vigilance sur les usages de l’histoire (CVUH).

Bibliographie, conférences et articles en ligne de l’auteur sur le site d’ACT.


-23 novembre 2007-



Politique
















































































































































































































































































































Migrations