Imprimer la page

Bonnes femmes, mauvais genre

Revue Z n° 10, septembre 2016

Ce printemps, l’équipe de Z a enquêté à Marseille, au prisme de questionnements féministes. 

Il y a pourtant des choses que l’équipe ne vit pas, forte du privilège d’appartenir à cette majorité qui ne ressent pas le besoin de se nommer : les rédactrices de Z sont presque toutes hétéros, presque toutes blanches, presque toutes issues de la classe moyenne. Pour les femmes pauvres, les ouvrières, les lesbiennes, les Noires, les Sourdes, les musulmanes, les obstacles se croisent et parfois s’additionnent au point de menacer leur droit d’exister socialement.

Au final, le Z n°10 déboule avec un équipage de femmes qui s’arment pour un monde meilleur ; celles qui affrontent le mépris, le paternalisme et les stéréotypes pour arracher ce qui leur est dû ; celles qui déploient une inventivité foisonnante pour réinvestir leurs corps et transmettre leurs savoirs. Leur soif de justice et leur désir de solidarité, patiemment, pulvérisent un à un les stigmates du mauvais genre.


« Bonnes femmes, mauvais genre »
Revue Z, n°10
En librairie depuis le 14 Septembre 2016
220 pages – 13 euros
Distribution Belles Lettres

Lire l’éditorial et le sommaire sur le site de la revue.


-24 octobre 2016-



Femmes / Féminisme / Genre























































Discrimination