Imprimer la page

Colonialisme, néocolonialisme et balkanisation : les trois âges d’une domination

Article de Saïd Bouamama, 9 mai 2016

Irak, Lybie, Soudan, Somalie, etc., la liste des nations éclatées en morceaux suite à une guerre et à une intervention militaire états-unienne et/ou européenne ne cesse de grandir. Au colonialisme direct d’un « premier âge » du capitalisme et au néocolonialisme d’un « second âge » semble succéder le « troisième âge » de la balkanisation.

En parallèle, une mutation des formes du racisme peut être constatée. Au racisme biologique a succédé le racisme culturaliste après la seconde guerre mondiale et ce dernier tend depuis plusieurs décennies à se décliner à partir du religieux sous la forme dominante pour l’instant de l’islamophobie. Nous sommes, selon nous, en présence de trois historicités en articulation étroite : celle du système économique, celle des formes politiques de la domination et celle des idéologies de légitimation.

Colonialisme, néocolonialisme et balkanisation : les trois âges d’une domination
Saïd Bouamama
9 mai 2016

À lire sur le blog de Saïd Bouamama.

Saïd Bouamama est sociologue.


-3 octobre 2016-



Histoire coloniale et postcoloniale