Accueil > Ressources

Articles

Comment la famille transmet l’ordre inégal des choses

Bernard Lahire, Observatoires des inégalités/Regards croisés sur l’économie, 2010/2011

La famille, par l’intermédiaire de laquelle chaque individu apprend à découvrir la société et à y trouver sa place, est l’espace premier qui tend à fixer les limites du possible et du désirable. L’estimation par chacun des chances de parvenir à telle ou telle position sociale, à telles ou telles ressources matérielles ou symboliques, n’a rien d’un calcul conscient et ne se présente jamais aussi clairement que la résolution d’un problème de probabilité.
(...)
Les acteurs sont « socialement raisonnables » : ils se raisonnent ou se font une raison plus qu’ils ne raisonnent. Dans les enquêtes par entretien, il est fréquent pour le sociologue d’entendre les enquêtés utiliser des expressions du type : « Ce n’est pas pour nous ». Ce genre de formulation, qui renvoie le plus souvent à des limites culturelles (« on ne se sentirait pas à l’aise »), montre l’intériorisation des contraintes par les enquêtés : ce qui n’est pas accessible ne devient plus désirable, et l’on finit par n’aimer que ce que la situation objective nous autorise à aimer. On prend non pas ses désirs pour la réalité, mais la réalité des possibles pour ses désirs les plus personnels. C’est aussi par des mécanismes de maintien de la dignité (« je ne peux pas - sans décevoir tout mon entourage - viser moins que... ») ou d’anticipation de la possible dénonciation des prétentions (« ils vont se demander pour qui je me prends ») que les espérances subjectives se calent et, du même coup, que les inégalités se perpétuent.

Article en ligne sur le site de l’Observatoire des inégalités

Publications et articles de Bernard Lahire sur le site de l’ENS

 

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

Quartiers populaires : de la fiction à la réalité

Rencontre nationale, 7 et 8 décembre 2018, Toulouse, Inter-réseau Histoire Mémoire à suivre

Exposer les Autres ? Héritages coloniaux et défis contemporains - Benoît de l’Estoile

Conférence ACT, mercredi 19 décembre 2018, Marseille, Musée d’histoire de Marseille à suivre

ERASMUS + : Echanges de Pratiques

Rencontre transnationale les 14, 15 et 16 Décembre 2018, Marseille, ACT. à suivre

Autres actualités

Quartiers populaires : de la fiction à la réalité

Rencontre nationale, 7 et 8 décembre 2018, Toulouse, Inter-réseau Histoire Mémoire à suivre

Migrant’ scène Marseille

Festival, du 08 au 16 décembre 2018, Marseille, Cimade. à suivre

La marseillaise et caetera

Théâtre, 14 et 15 décembre 2018, Marseille, Manifeste Rien à suivre

Indignados

Projection-Débat, 14 décembre 2018, Marseille, Solidaires à suivre

Retour de mission MSF : la psychiatrie en zone de guerre

Rencontre-débat, 14 décembre 2018, Médecins sans frontières (MSF) & Bibliothèque l’Alcazar, Marseille à suivre

On part ou pas ?

Création, 15 décembre 2018, Théâtre de la mer, Marseille à suivre

N° 187

Création, du 17 au 20 décembre, Aix-en-Provence, Compagnie Mémoires vives à suivre

Un paese di Calabria

Ciné débat, 18 décembre 2018, les amis du monde diplomatique, Veynes à suivre

A nos morts

Hip-Hop et théâtre urbain, 21 décembre 2018, Marseille, ASTRONEF à suivre

Ressources

Les femmes sont-elles des hommes comme les autres ? Féminin / Masculin : mythes et idéologies de la préhistoire aux jouets à suivre
Justice pour toutes. La police et la justice face aux violences faites aux femmes à suivre
Comment faire comprendre son histoire ?... Les réfugiés dans les services de santé à suivre
Guide de survie en milieu sexiste à suivre
Education populaire et animation à l’épreuve des discriminations à suivre

Mise à jour : mercredi 12 décembre 2018 | Mentions légales | Plan du site |