Accueil > Ressources

Articles

Comment la famille transmet l’ordre inégal des choses

Bernard Lahire, Observatoires des inégalités/Regards croisés sur l’économie, 2010/2011

La famille, par l’intermédiaire de laquelle chaque individu apprend à découvrir la société et à y trouver sa place, est l’espace premier qui tend à fixer les limites du possible et du désirable. L’estimation par chacun des chances de parvenir à telle ou telle position sociale, à telles ou telles ressources matérielles ou symboliques, n’a rien d’un calcul conscient et ne se présente jamais aussi clairement que la résolution d’un problème de probabilité.
(...)
Les acteurs sont « socialement raisonnables » : ils se raisonnent ou se font une raison plus qu’ils ne raisonnent. Dans les enquêtes par entretien, il est fréquent pour le sociologue d’entendre les enquêtés utiliser des expressions du type : « Ce n’est pas pour nous ». Ce genre de formulation, qui renvoie le plus souvent à des limites culturelles (« on ne se sentirait pas à l’aise »), montre l’intériorisation des contraintes par les enquêtés : ce qui n’est pas accessible ne devient plus désirable, et l’on finit par n’aimer que ce que la situation objective nous autorise à aimer. On prend non pas ses désirs pour la réalité, mais la réalité des possibles pour ses désirs les plus personnels. C’est aussi par des mécanismes de maintien de la dignité (« je ne peux pas - sans décevoir tout mon entourage - viser moins que... ») ou d’anticipation de la possible dénonciation des prétentions (« ils vont se demander pour qui je me prends ») que les espérances subjectives se calent et, du même coup, que les inégalités se perpétuent.

Article en ligne sur le site de l’Observatoire des inégalités

Publications et articles de Bernard Lahire sur le site de l’ENS

 

Rendez-vous d'ACT

L’Histoire sans clichés ni fantasmes

Projection-rencontre-débat, ACT, 21 mars 2019, Marseille à suivre

Politique du logement : ségrégations sociales et ethniques

Projection-rencontre-débat, ACT - Centre social du Grand St Antoine , 23 mars 2019, Marseille à suivre

Autres actualités

Mémoire de Viet Kieu / Les Linh Tho, immigrés de force

Exposition de Clément Baloup, Le Liberté, jusqu’au 30 mars 2019, Toulon à suivre

Semaine de lutte contre les discriminations liées à l’origine

Programmation culturelle du réseau associatif marseillais, 18 au 24 mars 2019, Marseille à suivre

Laïka

Spectacle d’Ascanio Celestini & David Murgia, La Minoterie, 28 au 30 mars 2019, Marseille à suivre

Déplacer les montagnes

Première projection du film de Laetitia Cuvelier et Isabelle Mahenc, 30 mars 2019, Briançon à suivre

Ressources

Les discriminations : des inégalités indicibles et invisibles ? Nommer, observer, mobiliser pour agir à suivre
Du pain et des roses. Féminisme et luttes sociales à suivre
L’Histoire comme émancipation à suivre
L’interculturel à l’école : quels cadres de référence ? à suivre
Contre un affaiblissement des droits et libertés fondamentales à suivre

Mise à jour : vendredi 22 mars 2019 | Mentions légales | Plan du site |