Imprimer la page

Công Binh la longue nuit indochinoise

Projection du documentaire de Lam Lê, Travailleurs-indochinois.org - Le Chambord, 4 avril 2013, Marseille

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, 20 000 Vietnamiens étaient recrutés de force dans l’Indochine française pour venir suppléer dans les usines d’armement les ouvriers français partis sur le front allemand. Pris à tort pour des soldats, bloqués en France après la défaite de 1940, livrés à la merci des occupants allemands et des patrons collabos, ces ouvriers civils appelés Cong Binh menaient une vie de parias sous l’Occupation. Ils étaient les pionniers de la culture du riz en Camargue. Considérés injustement comme des traîtres au Viet Nam, ils étaient pourtant tous derrière Ho Chi Minh pour l’Indépendance du pays en 1945.

Le film a retrouvé une vingtaine de survivants au Viet Nam et en France. Cinq sont décédés pendant le montage du film. Ils racontent aujourd’hui le colonialisme vécu au quotidien et témoignent de opprobre qui a touché même leurs enfants. Une page de l’histoire entre la France et le Viet Nam honteusement occultée de la mémoire collective.


Công Binh la longue nuit indochinoise
​Documentaire de Lam Lê
1h56min

Projection suivi d’un débat avec le réalisateur et cocktail
Jeudi 4 avril 2013
Cinéma le Chambord
Réservation : zaoky [a] aol.com

Présentation sur Allocine.

Le film est inspiré du livre de Pierre Daum, Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952)


-4 avril 2013-



Histoire coloniale et postcoloniale




















































































































































Des travailleurs coloniaux aux travailleurs immigrés