Imprimer la page

Frantz Fanon et les insurrections, en cours, des peuples de la rive sud de la Méditerranée

Conférence publique animée par Saïd BOUAMANA, samedi 5 novembre 2011, Marseille


Le militant anticolonialiste Frantz Fanon est né en Martinique le 20 juillet 1925. Après des études secondaires à Fort de France (où il eut Aimé Césaire comme professeur) il s’engage, lui, fils d’esclave, dans les troupes du Général De Gaulle (FFL) pour libérer de l’occupation nazie les fils de ceux qui avaient fait enchaîner ses aïeux.
Devenu médecin - psychiatre, il est affecté à l’hôpital psychiatrique de Blida – Joinville, en Algérie, en novembre 1953.
Entre temps ( 1er novembre 1954), la lutte armée pour la libération du peuple algérien du joug du colonialisme éclata. Frantz Fanon, ne pouvait pas rester indifférent aux souffrances d’un peuple en quête de justice et de liberté. Il rejoignit alors les rangs du Front de Libération Nationale Algérien (FLN) pour se mettre à la disposition de ce combat qu’il considérait comme le combat de tous les peuples soumis au système colonial.
Cinquante ans plus tard, des insurrections populaires partent à l’assaut de ces régimes dictatoriaux. Ces soulèvements en cours remettent plus que jamais d’actualité les écrits et les analyses de Frantz Fanon.


Manifestation organisée par : le comité Mam’Ega, Radio Galère et l’association El Dazaïr – Salon


Saïd BOUAMAMA, sociologue, est chargé de recherche à l’IFAR (Intervention Formation Action Recherche), Lille.


Samedi 5 novembre 2011 à 14h00
Mille Bâbords
61, rue Consolat
13001 Marseille
Tél. : 04 91 50 76 04


Site de Mille Bâbords


Présentation, bibliographie et articles du conférencier


-11 octobre 2011-



Histoire coloniale et postcoloniale