Imprimer la page

Gouverner la ville, gouverner les hommes : étude des politiques municipales envers des populations spécifiques

Séances du Séminaire doctoral d’histoire de Marseille, 24 mai 2012, Aix-en-Provence


L’image « cosmopolite » de Marseille n’est pas neuve, de même que sa réputation de cité violente : la ville accueille depuis le Moyen Âge des populations aux origines et aux conditions sociales très variées, allant des marchands de l’époque moderne aux ouvriers des XIXe et XXe siècles, etc. Face à elles, les politiques municipales ont adopté différents types de mesure, allant de la répression à l’accueil, dans le but de faire coexister, ou du moins réglementer en partie la vie de ces différents groupes. C’est cette question de la gestion et de l’attitude des pouvoirs publics municipaux face à ces populations particulières que nous souhaitons interroger lors de la dernière séance de notre séminaire. Quels diagnostics la municipalité produit-elle face à de telles problématiques ? Quelles solutions sont apportées ? Perçoit-on une spécificité marseillaise en la matière ? Telles sont les questions que nous souhaitons aborder lors de notre dernière rencontre de l’année.


Gouverner la ville, gouverner les hommes : étude des politiques municipales envers des populations spécifiques. 
Séance dans le cadre du Séminaire doctoral d’histoire de Marseille
Mardi 24 mai 2012 de 14h à 18h, Salle Duby
Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme
Rue du Château de l’Horloge - Aix-en-Provence


Intervenants :
François Otchakovsky-Laurens (Doctorant, TELEMME, Histoire médiévale)
Jean-Baptiste Xambo (Doctorant – UMR 8562 – CNE – Histoire moderne)
Laurence Americi (Maître de conférences – Histoire contemporaine – TELEMME)


Présentation sur le site du séminaire.


-24 mai 2012-



Marseille la méditerranéenne






































Politique