Imprimer la page

II. Les prêtres-ouvriers à Marseille (après 1954)

Émission sur Radio Dialogue, ACT-RHMIT, 30 mai 2014


C’est un vote unanime des évêques français, avec l’accord du pape Paul VI, le 28 octobre 1965, lors de la dernière session du concile de Vatican II (1962-1966), qui a relancé des prêtres au travail salarié après le coup d’arrêt imposé par le pape Pie XII, le 1er mars 1954, aux premiers prêtres-ouvriers.
Rapidement, surtout à la faveur du mouvement de « dé-clergification » qui animait les jeunes prêtres français des années 1968-1975, leur nombre dépassa toutes les prévisions et approcha le millier, alors que, dans la première période (1945-1954), ils n’avaient jamais dépassé la centaine.

Avec Jo Azzopardi, prêtre-ouvrier de Marseille à la retraite.


Pour aller plus loin :


-4 juillet 2014-



Histoire sociale et mémoire ouvrière