Accueil > Ressources

Articles

Il existe déjà un code de la laïcité

Christine Delphy, Contretemps, 2 avril 2011

Depuis 2004, on n’entend plus parler que de laïcité. Les groupes féministes qui ont l’oreille des médias la mettent au centre de leurs revendications. Les manifestations du 8 mars défilent, depuis 2004, derrière des banderoles proclamant « laïcité ». Or, ceci qui est devenu banal, est pourtant nouveau, remonte à quelques sept ans tout au plus. Avant 2004, la laïcité était inconnue du vocabulaire féministe, et à vrai dire, du vocabulaire politique en général. Aujourd’hui elle est centrale, elle fait partie des « éléments de langage » obligés de tous les partis, UMP, PS, Front National. Pourquoi ?

Pourquoi sinon parce qu’elle a été l’arme, l’excuse invoquée pour mettre les Musulmanes au ban de la nation ?

C’est que c’est en son nom qu’a été menée la bataille pour voter la loi de 2004 contre le foulard « islamique ». Puis celle de 2010 contre la « burqa ». Au nom de laïcité et du « droit des femmes ». Car les deux sont aujourd’hui tenus pour synonymes. Les mêmes féministes qui scandaient en 1970 « Pas de libération des femmes sans révolution » scandent aujourd’hui : « pas de droit des femmes sans laïcité ».

Article en texte intégral sur le site Contretemps

Christine Delphy est sociologue, directrice de publication de Nouvelles Questions Féministes et l’auteur notamment de L’Ennemi principal, Économie politique du patriarcat (Syllepse, 1998) et Classer, dominer, Qui sont les "autres" ? (La Fabrique, 2008)

 

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

Autres actualités

40 ans d’histoire de l’immigration

Emission d’Emmanuel Laurentin, 8 juin 2018, la Fabrique de l’histoire (France Culture) à suivre

COLLECTION AFRICA 2

Exposition - 14 juin au 21 juillet 2018 - du mardi au samedi de 14h à 18h30 – Atelier Galerie Polysémie (Marseille) à suivre

DOMO DE EUROPA HISTORIO EN EKZILO

Installation-Performance de Thomas Bellinck, du 16 juin au 30 juillet 2018, Mucem, Marseille à suivre

Rocé, aux origines de la recherche

Poétique politique, une histoire des chansons de luttes francophones (Radio Nova, 02/07/2018) à suivre

Ressources

Photographier, ethnographier et exposer dans la cité. Jeunes rugbywomen à Sarcelles à suivre
Le Parcour sup des filles à suivre
Les « Nord-Africains » dans la rénovation urbaine des années 1960 à suivre
L’histoire à l’école : enjeux à suivre
Marseille-Paris, les Belles de Mai à suivre

Mise à jour : vendredi 6 juillet 2018 | Mentions légales | Plan du site |