Imprimer la page

Joëlle Magar : La microphysique du pouvoir à l’école

Article de François Jarraud, 1er décembre 2017, Le Café Pédagogique

Comment se construisent les rapports de domination de sexe et de race dans le système éducatif ? Ethnologue, Joëlle Magar a observé de près, pendant plusieurs années 4 collèges et écoles en France et au Québec. Elle en ramène des observations fines qui démontent les mécanismes de "naturalisation" des rapports de domination au sein de l’école. Sa thèse illustre la nécessité d’une formation des enseignants ces questions. Quoi qu’en pense le ministère...

Construction des stéréotypes de genre

" Construits sociaux, le sexe et la race se perpétuent grâce à l’ « idée de Nature » qui invisibilise les rapports de force dont ils sont le produit. Quand le pouvoir se cristallise aux mains d’un groupe et lui permet d’imposer ses significations, ses règles et ses usages, il se constitue en rapport de domination".

Ethnologue, Joëlle Magar a passé plusieurs années dans 4 établissements dont deux en France, un collège et une école primaire de banlieue. Elle en ramène des observations très fines des mécanismes "menus" de domination masculine et de discrimination de race à l’intérieur du système éducatif. Elle révèle des situations banales que l’on n’interroge plus, perpétuant ainsi des systèmes de domination.

Lire la suite

Joëlle Magar : La microphysique du pouvoir à l’école
Article de François Jarraud, publié le 1er décembre 2017 sur Le Café Pédagogique.net


-8 janvier 2018-



Discrimination / Inégalités





















































































































































































































Racisme / Xenophobie





















École et ethnicité




























Discrimination