Imprimer la page

La concentration des enfants étrangers dans les classes de collèges. Quels effets sur les résultats scolaires ?

Rapport d’étude, Atelier de la DEPP, Ministère de l’Education Nationale, 2017

La mixité ethnique et sociale est au cœur des réflexions sur le système scolaire français. Cette étude est d’abord l’occasion de synthétiser les travaux relatifs aux effets de la présence d’enfants d’origine étrangère dans les classes. Elle permettra ensuite de présenter comment cette question peut être examinée à l’aide du panel 2007 d’élèves du secondaire de la DEPP. Ce dernier contient en effet plusieurs mesures de performances scolaires, des informations sur l’origine migratoire et sur les caractéristiques socio-économiques des élèves, ainsi que sur le nombre d’élèves étrangers dans les classes.

Cette étude permet d’évaluer les effets de la diversité ethno-raciale dans les collèges sur les résultats des élèves, et donc contribue au débat actuel sur la mixité à l’école.

Cette étude est la première de ce type dans le cas français. Ses résultats complèteront ceux déjà obtenus dans des études menées aux Etats-Unis mais aussi dans d’autres pays européens (Grande-Bretagne, Pays-Bas).

En savoir + sur l’étude

Equipe de recherche : Denis Fougère (OSC et LIEPP), Noémie Kiefer (PSE), Olivier Monso (DEPP, affilié au LIEPP), Claudine Pirus (DEPP)

Publication associée :
Denis Fougère, Noémie Kiefer, Olivier Monseau, Claudine Pirus, "La concentration des enfants étrangers dans les classes de collège", Education & Formations n°95, décembre 2017.


-1er février 2018-



École et Territoires







































































Discrimination / Inégalités

















































































































































































Éducation interculturelle / Diversité