Imprimer la page

Latcho Divano

Festival des cultures tsiganes, Latcho Divano, 26 mars - 8 avril 2015, Marseille

Pour sa 8e édition, le festival Latcho Divano (« le bel échange ! », en langue romani), continue, à travers divers événements, de combattre l’ignorance encore importante envers les cultures tsiganes. Deux semaines aussi festives que militantes avec une programmation qui transcende les domaines artistiques : expositions, concerts, films et documentaires, lectures, stages, conférences, journées d’animations…


Du 26 mars au 8 avril 2015 à Marseille

Concerts, expositions, cinéma, conférences, lectures, stages

Retrouvez le programme complet sur le site du Festival Latcho Divano

Latcho Divano met l’accent cette année sur la culture tsigane vue à travers une caméra : de l’origine du peuple rom, de leur voyage à travers les siècles et les pays, jusqu’à leur situation actuelle ; autant de fictions et documentaires qui permettront de (re)connaitre les tsiganes. Des images retraçant l’histoire de ce peuple, ou se focalisant sur le destin tragique d’un personnage célèbre de cette communauté avec le documentaire sur la poétesse Papusza.

Pour aller plus loin, le Latcho inaugure un partenariat avec le nouveau cinéma le Gyptis qui propose une thématique sur l’enfance, autour du documentaire poignant Spartacus et Cassandra.
Tout au long du festival sera exposé un projet artistique réalisé par deux artistes d’origines yougoslave et roumaine : mélange du réalisme des portraits en noir et blanc de la photographe Marina Obradovic, associé aux peintures vives de Paul Hitter, créateur du « Balkan Expressionism ».

Côté musique, le guitariste manouche Steeve Laffont explorera différents territoires du jazz à la Cité de la Musique. La troupe Terne Roma, qui réunit chant, danse et musique, suivra plusieurs événements du festival et mènera la fête avec les musiciens marseillais du Clair du Lune Trio pour le Romano Dives, la 44ème Journée Internationale des Roms.

Dans une volonté de créer un réel échange entre Roms et population marseillaise, le festival propose des stages destinés à la découverte de la danse, du chant, de la cuisine tsigane et de la langue romani. De plus, des journées d’animations sont organisées autour d’ateliers artistiques, notamment à l’Aire des Gens du Voyage de St Menet.

Enfin, des conférences permettront un réel débat sur les problématiques actuelles concernant les Roms.
Parallèlement au festival, des actions de sensibilisation à la pratique artistique sont organisées chaque année à destination de jeunes Roms. A Marseille, en France, en Europe, il est de notre devoir de rappeler que « Rom » signifie « Homme » en langue romani.


-26 mars 2015-



Culture et migrations


























































































































































Oralité et transmission























Théâtre / Immigration / Engagement


























































































Chants et musiques



























Langues et cultures































Roms / Gens du voyage