Imprimer la page

Le Rejet français de l’islam. Une souffrance républicaine

Henri Goldman, PUF, janvier 2012


 


Depuis plus de vingt ans, les polémiques autour de la présence visible de l’islam en France n’ont cessé de s’amplifier : foulard à l’école, port de la « burqa », mise en cause de la laïcité… La société française nourrie d’universalisme républicain ne comprend pas pourquoi les enfants de l’immigration, au lieu de s’assimiler au sein d’une société sécularisée, y ont introduit une religion vigoureuse qui aspire désormais à se faire reconnaître.


Cet état de fait semble tellement incroyable que, pour beaucoup, il ne peut s’agir que d’un projet politique manipulé. Le rejet de l’islam, qui se manifeste en France comme partout en Europe, est le résultat de cette perception. Et si on faisait l’hypothèse inverse ? Que ce « retour du religieux » surgit bien du cœur de notre société en mal de repères ? Et qu’il n’est nullement incompatible avec la modernité démocratique, qu’il peut même contribuer à renforcer ?


 


Le rejet français de l’islam. Une souffrance républicaine
Henri Goldman
Janvier 2012, PUF
200 pages, 14,50€


<a data-cke-saved-href="http://www.puf.com/Autres_Collectio..." href="http://www.puf.com/Autres_Collectio..." islam’="" target="_blank"><strong>Présentation du livre sur le site de l’éditeur.</strong></a></p> <p> <a data-cke-saved-href="http://www.rfi.fr/emission/20120415..." href="http://www.rfi.fr/emission/20120415..." target="_blank"><strong>Écouter l’interview d’Henri Goldman sur RFI.</strong></a></p><p></p>


-9 octobre 2012-



Laïcité et religions





































































Politique