Imprimer la page

Le refuge des Arméniens en Provence

Enregistrement audio de la conférence d’Anouche Kunth, ACT-AD13, 18 octobre 2011, Marseille


C’est au début des années vingt que les Arméniens, rescapés du génocide, interdits de retour dans leur pays, apatrides, deviennent une communauté inscrite dans le paysage français.
Mais à la douleur du départ s’ajoute la complexité de l’arrivée : les Arméniens seront même stigmatisés durant l’entre-deux-guerres comme "inassimilables".
Anouche Kunth retracera pour nous les différentes étapes de cet exil, où Marseille prend une place très particulière.





Mardi 18 octobre 2011 à 18h30
Auditorium des Archives et Bibliothèque départementales
18-20, rue Mirès 13003 Marseille
Tram station Euromed Arenc / Métro station Désirée Clary


Anouche KUNTH est historienne, doctorante à l’EHESS au sein du Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC) et productrice déléguée à France Culture.
Elle est l’auteur, avec Claire Mouradian, de « Les Arméniens en France, du chaos à la reconnaissance » (Editions de l’Attribut, collection Exils, 2010).

La conférence sera précédée, à 17h00, par la projection du documentaire « LITTLE ARMENIE CIOTADENNE » réalisé par l’association CriMémoire (52 minutes, 2007).


-23 septembre 2011-



Histoire en PACA, migrations et territoires













































































































































Provence terre des refuges