Imprimer la page

Les émigrations italiennes, 1840-2008

Enregistrement audio et compte-rendu de la conférence de Lorenzo Prencipe, ACT-AD13, 20 octobre 2009, Marseille

Si les Cavour, les Mazzini, les Garibaldi, les Vittorio Emanuele II ont « fait l’Italie », les émigrés ont contribué « à faire les italiens », de façon particulière et souvent inconsciente. Des millions d’émigrés italiens, laissant l’Italie dans la période se son unification politique, ont amené avec eux valeurs et traditions ancestrales. En les mettant en relations (non sans heurts et incompréhensions) avec les différents modes de vie des pays d’accueil, ils ont créé des nouvelles identités et appartenances.
Ces émigrés sont partis comme napolitains, siciliens, vénitiens ou lombards et ils se sont découverts, en émigration, en tant qu’« Italiens », capables de redessiner ensuite des liens nouveaux avec le pays ou la région natale.

Mardi 20 octobre 2009 à 18h30
Auditorium des Archives et Bibliothèque départementales
20, rue Mirès 13003 Marseille

Texte de la conférence en téléchargement (21 pages, pdf)

 

Lorenzo PRENCIPE est président du Centro Studi Emigrazione di Roma (CSER) et directeur de la revue Studi Emigrazione. Il était auparavant directeur du Centre d’Information et d’Etudes sur les Migrations Internationales (CIEMI).

 


-22 septembre 2009-



Le temps des Italiens