Imprimer la page

Les enfants de la République : L’intégration des jeunes de 1789 à nos jours

Ivan Jablonka, Seuil / L’univers historique, janvier 2010

L’ouvrage d’Yvan Jablonka conte une étonnante histoire, celle de ces personnages que l’on dit souvent sans histoires, oubliés de l’histoire ou indignes de faire partie des livres d’histoire, à savoir les enfants abandonnés, les vagabonds, les jeunes criminels ou les orphelins, selon une terminologie qui varie au fil du temps. Il s’agit de figures inquiétantes et dangereuses, parfois violentes, que la République a en quelque sorte pris en main et a voulu "éduquer" au sens fort du terme, comme s’il s’agissait d’un morceau de "cire malléable" pour reprendre l’expression de l’auteur. Le lecteur se trouve ainsi confronté à ces multiples identités, de l’enfant battu au voleur, du mineur abandonné à l’enfant naturel sans droits, comme ressuscités de l’oubli par l’historien, grâce à un lourd travail archivistique.

Note de lecture sur le site Nonfiction

Chronique sur le site des Clionautes
Les enfants de la République : L’intégration des jeunes de 1789 à nos jours
Ivan Jablonka
Seuil, "L’univers historique"
348 pages , 22 €


-18 avril 2010-



Politique















































































































































































































































































































Quartiers et périphéries