Imprimer la page

Les mouvements migratoires : entre réalité et représentation (Italie, XIXe-XXIe siècles)

Colloque international, CAER, 22-23 septembre 2009, Aix-en-Provence

Cette rencontre a pour ambition de décrire, d’interpréter et d’expliquer les multiples facettes des phénomènes migratoires en Italie ainsi que d’en répertorier les conséquences aux niveaux socio-économique, politique et culturel. Ancien pays d’émigration transformé en pays d’accueil, l’Italie représente un cas de figure exemplaire. (...) Bien que discontinus, ces flux ont façonné la démographie, la structure sociale et l’identité culturelle du pays. De plus, la transformation en territoire d’accueil ou de transit constitue l’un des aspects les plus évidents et les plus lourds de conséquences du contexte italien contemporain dans lequel cette question délicate représente un enjeu politique et culturel important.
Sans vouloir homogénéiser des contextes fort éloignés, on peut toutefois s’interroger sur les caractéristiques communes de ces différentes vagues. Cette rencontre devrait alors être l’occasion d’étudier ces phénomènes selon des perspectives multiples (sociologique, politique, économique, littéraire, linguistique…), l’objectif étant le croisement des approches et des points de vue.

Programme complet sur le site du Centre Aixois d’Etudes Romanes (CAER) de l’Université de Provence

 


-6 août 2009-



Le temps des Italiens