Imprimer la page

Les portes de la nation

Maureen Clappe, 8 février 2018, La Vie des Idées.fr

À propos de : Sarah Mazouz, La République et ses autres. Politiques de l’altérité dans la France des années 2000, ENS Editions, 2017.


Comment la République considère-t-elle ses «  autres  »  ? À partir d’une étude ethnographique des dispositifs de lutte contre les discriminations raciales et de la procédure de naturalisation, Sarah Mazouz s’interroge sur les « politiques françaises de l’altérité  ».

De quelle manière les politiques de lutte contre les discriminations raciales et de naturalisation éclairent-elles notre rapport à l’autre et à l’étranger ? En mobilisant les travaux de Franz Fanon et la littérature britannique, Sarah Mazouz pense les relations sociales à travers les processus « d’assignation racialisante  » (p. 14) pour étudier conjointement ces deux politiques de manière « à saisir les pratiques de délimitation du groupe ainsi que les modes de production de l’ordre national  » (p. 18). Elle montre comment une société produit du racial en distinguant les nationaux des « autres », définis ou perçus comme étrangers, malgré un affichage politique de Colorblindness et d’universalisme républicain.

Lire la suite...


-2 mars 2018-



Politique






























































































































































































































































































































Discrimination




















































































































































Racisme / Xénophobie