Imprimer la page

Les territoires stigmatisés des politiques éducatives

Enregistrement audio de la conférence de Jean-Luc Fauguet, ACT, 13 mars 2008, Marseille

 Les approches du territoire dans les politiques éducatives ont tendance à mettre en avant les aspects les plus négatifs de la liaison école-territoire. A travers les problématiques, on voit se dessiner une vision stigmatisante, parfois fortement décalée par rapport à la réalité socio-géographique, mais qui continue d’inspirer des prises de position militantes et des projets de politique éducative. Cette conception se manifeste tout autant dans le discours sur les ZEP urbaines que dans celui qui concerne l’école rurale « isolée ».
Cette analyse met en évidence une étrange ressemblance dans la façon dont les politiques publiques ont traité ces deux réalités pourtant très éloignées en apparence : le rural isolé et l’urbain défavorisé. Dans les deux cas, les populations ont disparu derrière les zonages. Très peu de travaux prennent en compte les particularités sociales et culturelles de ces populations, et encore plus rares sont ceux qui essaient de les situer par rapport à une (ou des) façon(s) de vivre le territoire, de construire des liens aux lieux, de s’approprier, dans l’action sociale, un espace des possibles. (…) En bref, pour les politiques publiques territorialisées, il n’y a pas de territoire vécu.




Jeudi 13 mars 2008 à 18h30
Amphi Noailles de l’IUFM
63, la Canebière 13001 Marseille

 

 

 

 

 

Jean-Luc FAUGUET est sociologue, maître de conférences et chercheur à l’ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation, Formation), Université de Provence - IUFM d’Aix-Marseille – INRP.

Lire en ligne la présentation détaillée et des articles du conférencier.


-10 février 2008-



École et Territoires