Imprimer la page

Maitrise du français et intégration. Des idées reçues, revues et corrigées

Guide sous la direction de Philippe Hambye et Anne Sophie Romainville, FVB, février 2014

Les structures et les personnes qui accueillent des migrants savent que leur rôle institutionnel et la, position des intervenants nécessitent de solides bases politiques et éthiques. En effet, leur fonction et, leur action sont au coeur d’un processus très questionné voire attaqué. Cette mise en question peut être, déstabilisante ou créer des attitudes de retrait sur des positionnements apparemment plus consensuels, mais qui faussent la réalité. Renforcer des analyses objectives de nos manières de voir et critiquer nos dérives inconscientes constituent, un moyen de définir des frontières éthiques, politiques.
Cette réflexion doit se baser sur une approche, collective. J’ai voulu que ce guide constitue une invitation à la réflexion, avant tout pour ceux qui, professionnellement, ou par leur action militante, rencontrent des migrants peu habitués à la pratique du français.

Guide en téléchargement (37 pages) sur le site du service de la langue française


Introduction
1. Les personnes issues de l’immigration : des « allophones » ?
2. La non-maitrise du français : entre cause et symptôme des difficultés d’intégration
 - La langue comme signe d’intégration
 - Les compétences linguistiques : gages de réussite et causes des difficultés en matière d’intégration ?
3. Intégration et apprentissage du français : une question de volonté ?
 - La volonté d’intégration mise en doute
 - Un stéréotype qui permet de stigmatiser et d’exclure
 - Un point de vue aveugle aux conditions d’immigration et d’intégration
4. Intégration ou assimilation ?
Conclusions : la langue, un alibi bien commode…


-24 avril 2014-



Nouveaux arrivants





















































































Migrations