Imprimer la page

Marseille cosmopolite après les décolonisations : un enjeu identitaire

Article de Yvan Gastaut, Cahiers de la Méditerranée, vol. 67, décembre 2003

Le cosmopolitisme permet tout d’abord aux différentes communautés de coexister dans un espace urbain, puis dans un deuxième temps, de se rencontrer voire de se mélanger. La ville de Marseille a connu ces deux temps du cosmopolitisme. Après la décolonisation, au début des années 1970, la ville s’affiche ouvertement raciste, puis, à la fin des années1980, Marseille jouit d’une image positive, lieu de solidarité et de pacification interethnique. Entre rejet et accueil, le cosmopolitisme devient un élément important de la construction identitaire de la ville.

Article sur le site revues.org


-11 décembre 2008-



Histoire en PACA, migrations et territoires