Imprimer la page

Mémoire coloniale, mémoire de l’immigration, mémoire urbaine

Etude de l’ACHAC

Etude réalisée par Pascal BLANCHARD, Sandrine LEMAIRE, Nicolas BANCEL et Emmanuelle COLLIGNON (ACHAC) et rendue publique en janvier 2005
Programme interministériel de recherche « culture, villes , dynamiques sociale » (DIV / Fasild / MCC / Jeunesse et Sports / PUCA)

« Nous avons souhaité, en premier lieu, dans l’étude que nous avons mise en œuvre et imaginée début 2002, mesurer les liens complexes entre l’histoire d’une partie de l’immigration et les permanences culturelles qui dominent toujours (ou non) la société française, que l’on pourrait appréhender ici comme une société postcoloniale.
L’enjeu de cette étude — réalisée au second semestre 2003 et analysée en 2004 — est donc non seulement de revenir sur le passé colonial de la France (en choisissant volontairement une ville « neutre » de ce point de vue) — en explorant particulièrement la formation d’une culture coloniale en métropole — mais aussi de chercher à comprendre les enjeux contemporains qui nous ont été légués par la colonisation.
À savoir principalement les représentations collectives qui semblent structurer l’appréhension des populations ex-colonisées (comme des ex-espaces coloniaux telle l’Afrique noire, l’ex-Indochine ou le Maghreb), mais aussi les représentations des acteurs issus de l’immigration ex-coloniale ; enfin, de s’interroger collectivement sur les rapports intercommunautaires contemporains en tentant de les éclairer par cette période, par hypothèse fondatrice des rapports entre les Français et les populations ex-coloniales. »

Lire l’étude (25 pages - 100 ko - .pdf)


-13 décembre 2006-



Histoire coloniale et postcoloniale




















































































































































Histoire et mémoires