Imprimer la page

Nos ancêtres les Sarrasins comme autres nous-mêmes

Conférence du cycle La Fabrique du Regard #3, 17 avril 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM

Figure de l’altérité culturelle et géographique, le Sarrasin, avec lequel les européens ont pris contact dès le haut Moyen-Age, est l’objet à partir du XIXe siècle d’un récit historique national faisant de lui une « légende noire ». En marge de ce récit, un autre affirme pourtant positivement la mémoire d’une présence sarrasine ancienne. Le discours sur « l’héritage des Sarrasins » apparaît de manière récurrente en Provence, tandis que la « France du Nord » dénonce en retour une Provence « un peu arabe ». Entre assignation et revendications régionalistes, la figure de l’altérité sarrasine nous interroge sur la capacité d’une nation moderne à
penser la diversité et à l’intégrer dans le récit de sa constitution.

« Nos ancêtres les Sarrasins » comme autres nous-mêmes. Une altérité revendiquée dans le récit national français (XIXe-XXIe siècles)
Conférence de Karine Larissa-Basset, historienne, maître de conférences en histoire contemporaine au Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA), Université Grenoble Alpes.


Mardi 17 avril 2018 à 18h00

Musée d’Histoire de Marseille - Auditorium
2, rue Henri Barbusse
13001 Marseille

Entrée libre dans la limite des 200 places disponibles


LA FABRIQUE DU REGARD #3

Le Musée d’Histoire de Marseille, l’Espace régional de l’Alcazar et l’association Approches Cultures & Territoires (ACT) s’associent pour la troisième année consécutive pour proposer un cycle de conférences-débats en présence de chercheurs dont les travaux, tout en s’inscrivant dans une diversité historique, géographique et thématique, contribuent à transformer nos regards sur les enjeux régionaux actuels.

FIGURES DE L’ALTÉRITÉ
CONFÉRENCES 2018
Après avoir exploré les dynamiques entre l’histoire locale et globale (2016), posé un nouveau regard sur les quartiers populaires (2017), la réflexion portera sur la fabrique de l’altérité. Chaque contexte historique, politique et social génère son ou ses altérités. Si l’Autre évoque souvent l’idée du lointain, de l’étranger, il est également défini au travers de rapports sociaux ; il sera alors le pauvre, le riche, le paysan… Tour à tour ignoré et rejeté, mis en scène voire mystifié, l’Autre devient un instrument essentiel à la construction d’un récit collectif et d’une identité commune. Un miroir du « Nous », quand bien même déformant et kaléidoscopique, qui fascine autant qu’il dérange. Depuis la légende médiévale du Sarrasin jusqu’aux représentations produites dans les musées contemporains, ce cycle de cinq conférences mettra en lumière des ruptures autant qu’une certaine continuité dans les mécanismes de construction de l’altérité.

Découvrez le programme complet


-17 avril 2018-



Histoire et mémoires





























































































































































































































































La Fabrique du Regard