Imprimer la page

Performance et bien-être des élèves issus de l’immigration. Comment se situent les différents pays ?

Rapport de Francesca Borgonovi, OCDE, 19 mars 2018

 

Le maintien de la cohésion sociale en présence de flux migratoires importants dépend de la capacité des sociétés à intégrer les immigrés. L’éducation peut aider ces derniers à acquérir des compétences et à contribuer à l’économie de leur pays d’accueil ; elle peut aussi favoriser leur bien-être socio-affectif et encourager leur motivation à participer à la vie sociale et civique de leur nouvelle communauté – et, ce faisant, faciliter leur intégration. Toutefois, veiller à ce que les élèves issus de l’immigration présentent de bons résultats sur le plan du bien-être représente un défi de taille, car nombre d’élèves immigrés ou d’origine mixte doivent surmonter à la fois les obstacles liés au changement de leur lieu de vie, au désavantage socio-économique, à la barrière de la langue et à la difficulté de se forger une nouvelle identité.

Lire le rapport

Rapport n°82, 19 mars 2018, 8 pages, réalisé par Francesca Borgonovi, OCDE


-12 avril 2018-



Éducation interculturelle / Diversité



















































































































Migrations