Imprimer la page

Questions vives dans la classe

Appel à contributions des Cahiers pédagogiques

« Nous préparons un dossier sur les questions « sensibles », (socialement et/ou existentiellement vives) :
- celles qui sont liées à des conflits de valeurs entre élèves, entre élève et enseignant, entre les élèves et l’institution (par exemple, tout ce qui touche au racisme, au sexisme, à l’homophobie) et celles qui sont liées à des sujets habituellement tabous dans l’école (politique, religion, mort...)
- celles qui peuvent surgir lors de certains enseignements (exemple : théories de l’évolution, histoire de la colonisation, causes du chômage, etc). Normalement, les enseignants des disciplines concernées sont formés à anticiper ces problèmes et à les traiter didactiquement : est-ce toujours le cas ? La formation peut-elle prendre en compte ce genre de difficulté, le fait-elle ?
(…)
Ces questions interrogent la gestion de classe, la place donnée à l’élève, ainsi que la frontière désormais poreuse entre ce qui est dans l’école et ce qui est hors l’école.

Pour ce dossier, nous souhaitons :
- des témoignages sur la façon de réagir (à chaud, à froid ultérieurement...) quand des incidents se produisent
- des témoignages et analyses sur la façon dont une politique d’établissement travaille ces questions
- des témoignages et analyses sur la façon dont la formation initiale et continue arme les enseignants à traiter ces questions sensibles. »

Appel à conributions détaillé et contacts sur le site des Cahiers pédagogiques

 


-24 mai 2009-