Imprimer la page

Réinventons les Maisons de la Sagesse !

Campagne de financement participatif, Maisons de la Sagesse Traduire


Réinventons les Maisons de la Sagesse, lieux de traduction comme savoir-faire avec les différences : une nécessité politique aujourd’hui !

Venez soutenir l’initiative des Maisons de la Sagesse - Traduire dès à présent sur Kisskissbank :
https://www.kisskissbankbank.com/maisons-de-la-sagesse-traduire—2


L’idée des "Maisons de la Sagesse - Traduire" est venue comme une suite naturelle de l’exposition "Après Babel, traduire", qui s’est déroulée au Mucem de Marseille entre décembre 2016 et mars 2017, elle-même une suite naturelle du Dictionnaire des intraduisibles. L’exposition mettait en visibilité deux idées. La première est évidente à Marseille et en Méditerranée : une civilisation se fabrique via la traduction, et les routes de la traduction sont les routes du pouvoir -translatio studii, translatio imperii, grec, latin, arabe, vernaculaires. La seconde est plus directement politique encore : la traduction est un savoir-faire avec les différences, et c’est là ce dont nous avons besoin comme citoyens et comme Européens.

Les ateliers de traduction
Glossaire de la bureaucratie française

 
Ces ateliers s’attachent aux formulaires à remplir quand on arrive en France. L’accent est mis sur les mots difficiles à traduire, à penser dans une autre langue. Comment chaque formulaire est-il lié au système bureaucratique français et aux valeurs qui ont fondé notre République ? Le Glossaire de la bureaucratie française est un premier pas vers l’« intégration ». Il permettra aussi aux Français de réfléchir aux fondements de leur bureaucratie et à sa nécessaire évolution.
 
Une banque-musée 

Des objets migrateurs et leur récit

L’objet, même sans valeur marchande, a une valeur symbolique. C’est le témoin d’une histoire de vie. La Banque-musée des Maisons de la Sagesse reçoit en dépôt un objet et son histoire. Elle octroie en échange un micro-crédit pour une initiative génératrice de revenus. L’expérience est lancée ici en collaboration étroite avec l’ADIE, Association pour le droit à l’initiative économique.

Les intraduisibles des trois monothéismes
Un travail plus que jamais d’actualité

On y réfléchit sur la traduction des mots autour desquels s’enroule chacun des textes sacrés des « trois monothéismes ». Ces textes et cet angle d’attaque -les langues- s’imposent d’autant plus que chacun des trois livres s’affirme, de manière très différente, comme « révélé » dans un lien plus ou moins organique avec une langue, et susceptible ou non de traduction. Dans une société mondialisée où s’affrontent les fondamentalismes, l’une des tâches essentielles est de compliquer l’universel, loin de tout catéchisme des valeurs.


-20 octobre 2017-



Langues et cultures