Imprimer la page

Roms en (bidon)villes : quelle place pour les migrants précaires aujourd’hui ?

Enregistrement audio de l’atelier-formation avec Martin Olivera, ACT, 22 mai 2012, Marseille


Les bidonvilles du XXIe siècle semblent indissociables de la « communauté rom », perçue à la fois comme culturellement exotique et socialement marginale. Mais qui sont en réalité les habitants de ces baraques construites dans les interstices urbains ? A-t-on affaire à des « nomades insaisissables » ou à des migrants économiques comme tant d’autres ? (…) Les causes de ce phénomène n’ont que peu à voir avec une quelconque appartenance ethnique mais renvoient à des réalités sociales, politiques et économiques qui concernent l’ensemble des habitants de la ville contemporaine.




Dans le cadre de son projet Si loin si proches : accueillir les nouveaux migrants, ACT propose un atelier-formation avec pour intervenant Martin OLIVERA, coordinateur "Action tsigane" au sein de l’association Rues & Cités (Montreuil) et anthropologue.
Il est notamment l’auteur de Roms en (bidon)villes (éditions Rue d’Ulm, 2011) et La tradition de l’intégration. Une ethnologie des Roms Gabori (éditions Pétra, 2012).

Mardi 22 mai 2012 de 9h00 à 12h30
Cité des Associations
93, la Canebière 13001 Marseille

Inscription obligatoire auprès d’ACT : act@approches.fr ou 04.91.63.59.88


 


-22 mai 2012-



Enfants du voyage / Rroms




























Roms / Gens du voyage