Imprimer la page

Soirée en l’honneur des Chibaniates et Chibanis

Projection-débat et spectacle, Mémoires en Marche, 18 avril 2015, Marseille

Le Collectif Mémoires en Marche organise une soirée en l’honneur des « Chibaniates » et des « Chibanis » :


Samedi 18 avril 2015 à 16h30
Cinéma L’Alhambra
2, rue du Cinéma - Marseille 16e

Au programme : 

  • Projection du film Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés
  • Débat avec le public et des témoignages en présence du réalisateur Rachid Oujdi
  • Une exposition de photographies d’Abed Abidat (Images plurielles)
  • Une intervention musicale et théâtrale
  • Une assiette composée

Ils s’appellent Abdallah, Ahmou, Mohamed, Ramdane, Salah, Sebti, Tahar. Ils sont venus d’Algérie, entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France. Ils prévoyaient, un jour, de repartir au Pays. Les années se sont écoulées, ils sont maintenant retraités. Ils sont toujours là.

Ils ont migré d’une rive à l’autre de la Méditerranée sans mesurer vraiment la rupture que cela allait provoquer. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas, après une vie professionnelle décousue, une vie familiale déchirée, ils viennent finir leurs vieux jours à Marseille, seuls. D’ici, le pays natal n’est pas loin, la nostalgie disparaît peu à peu.

À travers leurs témoignages, on comprend pourquoi « le retour au Bled » n’a pas pu se faire comme ils l’avaient, initialement, prévu.

Filmés avec douceur et tendresse, ces Chibanis sont à la fois lumineux et beaux, drôles et attachants.

Film documentaire de Rachid Oujdi (France / 2014-52’)
Une Coproduction Comic Strip Production et France Télévisions
Musique originale : « Origines Contrôlées », Mouss et Hakim (du groupe Zebda)

Tarif : 8,00 Euros
Réservation fortement conseillée
Tél. : 09 80 65 76 33 ou mail : memoiresenmarche[@]gmail.com


-18 avril 2015-



Histoire de France, histoire de migrations





















































































































Histoire et mémoires




































































































































































































Vieillissement des migrants