Imprimer la page

Travailleur de la nuit

Théâtre, 12-13 janvier 2018, Marseille, Manifeste Rien

Marius Jacob a été marin, pirate, typographe avant de financer la cause des démunis en braquant les coffres-forts des plus riches. À travers le destin de cet homme qui a survécu à 25 ans de bagne, nous découvrons notre propre histoire de la 3ème république à nos jours, avec les spéculations boursières et les crises économiques ; la naissance du terrorisme et les contradictions de l’état d’urgence...

De Jeremy Beschon à partir d’un texte de Vincent Siano et des recherches de Jean Marc Delpech / Mise en scène : J. Beschon / Avec : Roland Peyron / Lumière : Cyrille Laurent
 
Accompagnée d’ateliers d’éduc’ pop’ et d’enquête politique dirigés par l’anthropologue Marie Beschon, cette pièce permet de poser un nouveau regard sur la loi, l’État et la liberté. Si la colère du juste est légitime, comment structurer la révolte ? Comment ne pas tomber dans l’engrenage de la violence et de l’autodestruction ?


Travailleur de la nuit
D’après la vie du cambrioleur Marius Jacob (1879-1954)

Vendredi 12 et samedi 13 janvier 2018 à 20h

Théâtre de l’Oeuvre
1, Rue Mission de France
13001 Marseille

+ d’info et réservations : manifesterien@gmail.com


-12 janvier 2018-



Histoire sociale et mémoire ouvrière


















































































Histoire et mémoires




























































































































































































































Théâtre / Immigration / Engagement