Accueil > Ressources

Articles

Trop diplômés pour être honnêtes : la hogra des immigrés « en col blanc »

Éditorial de Vincent Geisser et sommaire de la revue Migrations Société n°138, novembre-décembre 2011

Les conséquences directes et indirectes de l’application de la circulaire dite "Guéant" du 31 mai 2011 relative aux diplômés étrangers ont soulevé un véritable tollé dans les milieux académiques et universitaires français, relayé par un certain nombre de personnalités de gauche qui y voient une remise en cause de la "mission éducative universelle" de la France et, à terme, une atteinte à son rayonnement intellectuel dans le monde .
Du côté des premiers concernés, à savoir les étrangers titulaires d’un diplôme français, la circulaire est vécue majoritairement comme une hogra. Car il s’agit bien là d’une forme de hogra, lorsque ces travailleurs en "col blanc" doivent faire face aux traitements vexatoires de l’administration française, leur faisant prendre conscience que, en dépit de leurs titres acquis sur les bancs de l’université ou dans les grandes écoles françaises, ils restent marqués à vie par leur statut d’immigrés, tel un tatouage indélébile. Et les autorités gouvernementales ont beau chercher à rassurer, en rappelant que « la France est très attachée à sa tradition d’accueil des étudiants étrangers qui constitue un élément important de l’attractivité internationale de ses écoles et de ses universités » , la grande majorité des étudiants étrangers désireux de rester en France après l’obtention de leur diplôme doivent affronter un scénario kafkaïen qui les rapproche chaque jour davantage du sort des immigrés économiques, ces travailleurs en "col bleu" qui représentent l’autre face de l’immigration et que tout semblait pourtant séparer des "cols blancs".


 Édito complet en téléchargement

Sommaire de Migrations Société Vol. 23 - n°138 "Quel travail de mémoire(s) pour quelle société ?" en téléchargement

Rendez-vous d'ACT

Quartiers populaires : de la fiction à la réalité

Rencontre nationale, 7 et 8 décembre 2018, Toulouse, Inter-réseau Histoire Mémoire à suivre

Exposer les Autres ? Héritages coloniaux et défis contemporains - Benoît de l’Estoile

Conférence ACT, mercredi 19 décembre 2018, Marseille, Musée d’histoire de Marseille à suivre

ERASMUS + : Echanges de Pratiques

Rencontre transnationale les 14, 15 et 16 Décembre 2018, Marseille, ACT. à suivre

Autres actualités

Migrant’ scène Marseille

Festival, du 08 au 16 décembre 2018, Marseille, Cimade. à suivre

La marseillaise et caetera

Théâtre, 14 et 15 décembre 2018, Marseille, Manifeste Rien à suivre

Indignados

Projection-Débat, 14 décembre 2018, Marseille, Solidaires à suivre

Retour de mission MSF : la psychiatrie en zone de guerre

Rencontre-débat, 14 décembre 2018, Médecins sans frontières (MSF) & Bibliothèque l’Alcazar, Marseille à suivre

On part ou pas ?

Création, 15 décembre 2018, Théâtre de la mer, Marseille à suivre

N° 187

Création, du 17 au 20 décembre, Aix-en-Provence, Compagnie Mémoires vives à suivre

Un paese di Calabria

Ciné débat, 18 décembre 2018, les amis du monde diplomatique, Veynes à suivre

A nos morts

Hip-Hop et théâtre urbain, 21 décembre 2018, Marseille, ASTRONEF à suivre

Ressources

Les femmes sont-elles des hommes comme les autres ? Féminin / Masculin : mythes et idéologies de la préhistoire aux jouets à suivre
Justice pour toutes. La police et la justice face aux violences faites aux femmes à suivre
Comment faire comprendre son histoire ?... Les réfugiés dans les services de santé à suivre
Guide de survie en milieu sexiste à suivre
Education populaire et animation à l’épreuve des discriminations à suivre

Mise à jour : mercredi 12 décembre 2018 | Mentions légales | Plan du site |