Imprimer la page

Une école inclusive : enjeux et démarches pour l’accueil et la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés, des élèves issus de familles itinérantes ou de voyageurs

Intervention de Marie-Odile Maire-Sandoz, séminaire DGESCO, 9 avril 2014

Après avoir situé son propos dans la logique de son activité professionnelle à l’interface entre recherche, formation et pratique, Marie-Odile Maire Sandoz pose la complexité de la diversité des situations scolaires non réductibles à des typologies d’élèves pour lesquelles il y aurait des réponses calibrées.
Elle rappelle que l’École est aussi constituée d’une communauté d’enfants, de jeunes et d’adultes qui apprend à accueillir et à reconnaître à chacun une place.
Puis l’intervenante aborde en trois points ce qui est ou pourraient être les leviers de d’actions : l’accueil de l’élève et des ses parents, l’entrée dans la forme scolaire, les apprentissages linguistiques des EANA et des EFIV.
Il s’avère que très souvent les problématiques rencontrées par l’accueil et la scolarisation de ces élèves rejoignent celles de l’ensemble de la communauté scolaire ou pour le moins croisent fortement celles des élèves dont on dit que la culture familiale est éloignée de celle de l’école.
Pour finir, la formation est convoquée dans une démarche construite à partir des « problèmes de travail » que rencontrent les enseignants dans leur classe ordinaire.

Compte-rendu sur le site du Centre Alain Savary


Plan

  • De qui parlons –nous ?
  • De quoi parlons-nous ?
  • L’accueil
  • L’entrée dans la forme scolaire
  • Place et rôle des langues
  • Et la formation ?
  • Conclusion

Cette intervention a eu lieu à l’occasion du séminaire national de la
DGESCO « Une école inclusive pour les élèves allophones nouvellement arrivés et les élèves issus de familles itinérantes et de voyageurs ».


-26 avril 2014-



Nouveaux arrivants





















































































Enfants du voyage / Rroms