Imprimer la page

Visages de la libération - Provence, été 1944

Exposition, Groupe Marat - Région PACA, 20 octobre au 13 novembre 2014, Marseille

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Provence, comme toute la France et une grande partie de l’Europe, subit la tyrannie nazie. Elle allait, dans l’été 1944, reconquérir sa liberté.

Le premier soulèvement eut lieu au mois de juin lorsque se répandit la nouvelle du débarquement des Alliés en Normandie. Pour les mouvements de la Résistance, la libération de la France devait s’accomplir dans une insurrection nationale. Dans toute la Provence, des volontaires affluèrent vers les maquis. La réaction des forces d’occupation fut foudroyante. Elles anéantirent les rassemblements de résistants qui leur paraissaient les plus menaçants. Les dix semaines qui séparent les deux débarquements furent terrifiantes. Frappée par la répression, la Résistance allait pourtant prêter main forte aux armées alliées qui prenaient pied sur les côtes varoises le 15 août 1944.


Le débarquement du sud, nom de code Opération Dragoon, prévoyait le déploiement de près d’un demi-million de soldats des pays alliés. Représentant un peu plus de la moitié des effectifs, l’armée française réunissait des hommes et des femmes venus de cinq continents. Ceux que l’on appelait alors des indigènes combattaient côte à côte avec des Français des colonies et des évadés de la France occupée.

La Provence fut définitivement délivrée au bout de deux semaines de combats meurtriers. Témoignage de reconnaissance, cette exposition rappelle que la libération de la France fut le résultat d’une alliance et d’une solidarité unique entre des peuples de tous les continents.

Informations pratiques

Hôtel de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
27, place Jules Guesde - Marseille 2e

 Du 20 octobre au 13 novembre 2014

Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 17h30

Renseignements au 04 91 57 52 11

Plus d’informations sur l’exposition en cliquant ici.


-30 octobre 2014-



Histoire coloniale et postcoloniale