Imprimer la page

Les dossiers thématiques

Education et lutte contre les discriminations. Première partie : constats (mars 2008)

Education, discriminations : les deux mots sont à l’opposé l’un de l’autre. La volonté de combattre les discriminations est inhérente au modèle éducatif. Mais les faits sont là : des mécanismes et des représentations sont à l’œuvre dans et autour de l’école.
Approches Cultures & Territoires vous propose dans cette première partie du dossier une série de documents et de rapports sur les constats.
Cette documentation accompagne la formation avec Fabrice DHUME le 4 mars dernier et la conférence de Jean-Pierre TERRAIL le 27 mars prochain à Marseille.
La suite de ce dossier (avril 2008) sera consacré aux actions de lutte contre les discriminations dans l’éducation.


  • L’école lieu de découverte des discriminations

    Etude de la DRESS (Ministère de la Santé et des Solidarités)

    Pour les personnes issues de l’immigration comme pour l’ensemble de la population, près de la moitié des attitudes intolérantes ou discriminatoires sont intervenues à l’école. L’action publique sur la discrimination à l’école représente à la fois un défi – face aux résistances considérables, au déni et aux usages actuels -, mais aussi une opportunité de rouvrir la question de la justice scolaire, si déterminante aujourd’hui.



  • La réalité en face

    Articles de l’Observatoire des inégalités

    L’inégalité entre milieux sociaux se construit dès le plus jeune âge et s’accroît par la suite. Elle résulte de très nombreux facteurs, qui vont du soutien direct des parents à la connaissance du système éducatif, en passant par les modes de vie (loisirs, pratiques culturelles, etc.).
    Beaucoup d’études montrent que la sélection scolaire s’effectue, non pas sur base des capacités des enfants, mais sur base de leur origine sociale et ethnique (qui d’ailleurs se recoupent très souvent).



  • Les discriminations à l’œuvre

    Articles de Marie-Laure Guerin, Eric Gijssen et Elisabeth Deswarte, rapport de recherche de Fabrice Dhume, étude de Fabrice Dhume et Nadine Sagnard-Haddaoui

    L’école, du fait de son statut de service public (ouvert à tous) et de par sa fonction de formation de tous, serait un lieu proprement hors des phénomènes discriminatoires : voilà l’une des croyances probablement les mieux partagées.
    Dans l’enseignement, il existe aussi des discriminations structurelles. L’exemple le plus connu est le refus d’inscription d’enfants issus de l’immigration dans certaines écoles, par peur de la « ghettoïsation ». D’autre part, les livres scolaires, les méthodes, les tests PMS, tout cela n’est pas culturellement neutre Ainsi, les livres scolaires passent à côté du monde quotidien des enfants d’ouvriers et des enfants d’immigrés.