Projection de film – rencontre/débat – 06 et 07 novembre 2020 – Marseille et Gardanne – Mémoires en Marche, Association Contacts, Transit, ACT 

Projection du film « Madame la France, Ma mère et Moi… »

« En Algérie, je me battais pour que les filles, comme moi, ne soient pas obligées de porter le voile. En France, je me suis mise à défendre le droit des femmes à le porter, si elles le souhaitent. Ça vous étonne ? Pour moi c’est le même combat. En revisitant les stéréotypes qui collent à la femme arabe depuis l’histoire coloniale, « Madame la France, ma mère et moi » interroge le regard que portent les Français sur les femmes d’origine maghrébine. Ce film, pour lequel je suis retournée sur les traces de ma mère et de ma tante, en Algérie, permettra, je l’espère, de comprendre ma colère qui est celle de beaucoup d’Arabes de France ». (Samia Chala)

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/45221_1

Cette projection sera suivie d’une rencontre avec Fatima Ouassak politologue, cofondatrice du Front de mères, premier syndicat de parents d’élèves des quartiers populaires, et préside le réseau Classe/Genre/Race, qui lutte contre les discriminations subies par les femmes descendantes de l’immigration postcoloniale. Fatima Ouassak est l’auteure de La Puissance des mères paru en août 2020 aux éditions la Découverte. 

« Depuis la naissance de la Ve République, l’État français mène une guerre larvée contre une partie de sa population. Les jeunes des quartiers populaires descendants de l’immigration postcoloniale subissent une opération, quotidiennement répétée, de « désenfantisation » : ils ne sont pas traités comme des enfants mais comme des menaces pour la survie du système. Combien d’entre eux sont morts à cause de cette désenfantisation ? Combien ont été tués par la police en toute impunité ? Combien de mères ont pleuré leurs enfants victimes de crimes racistes devant les tribunaux ?

En s’appuyant sur les luttes menées par les Folles de la place Vendôme, dans les années 1980, comme sur les combats du Front de mères aujourd’hui, Fatima Ouassak montre, dans ce livre combatif et plein d’espoir, le potentiel politique stratégique des mères. En se solidarisant systématiquement avec leurs enfants, en refusant de jouer un rôle de tampon entre eux et la violence des institutions, bref, en cessant d’être une force d’apaisement social et des relais du système inégalitaire, elles se feront à leur tour menaces pour l’ordre établi.

Ce livre a l’ambition de proposer une alternative politique portée par les mères, autour d’une parentalité en rupture alliant réussite scolaire et dignité, et d’un projet écologiste de reconquête territoriale. Son message est proprement révolutionnaire : en brisant le pacte social de tempérance qui les lie malgré elles au système oppressif, les mères se mueront en dragons. »

Vendredi 6 Novembre 2020 à 20H00 

Cinéma L’Alhambra
2, rue du cinéma 
13016 Marseille

Samedi 7 Novembre 2020 à 14H00 

Cinéma 3 Casino

11 Cours Forbin 

13120 Gardanne 

Pour aller plus loin :

https://www.terrafemina.com/article/-la-puissance-des-meres-fatima-ouassak-signe-l-un-des-grands-livres-de-la-rentree_a354855/1?fbclid=IwAR2cUMPUZPDASJs2wwS64yRjZ64cOFmO1W4KgwGuJ8m0pmp5Aywp11GCzlI

https://radioparleur.net/2020/09/15/fatima-ouassak-la-puissance-des-meres-et-la-force-politique/?fbclid=IwAR2YnpSw43CKpAAX_NA2RZyLK2ERVpNc2pXi5-YhQpXi7u6dhRNMf7dYI3g

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/les-meres-porteuses-dune-nouvelle-force-politique?fbclid=IwAR025Ray59oQx8M5nqm8PX-1FCYTPXh7nX9-xsmAM4bo03IJbjbrwoKJpLc

https://cheekmagazine.fr/culture/rentree-litteraire-2020-essais-feministes/?fbclid=IwAR25tiPX_IpKXV6JW_azNUAoCji-H6rEdNU6D9Gde_iQ3vIW9fd10qOuLiQ