Mercredi 3 mars à 18h45 – Atelier de la Photo – Marseille

Au Yémen, les noirs sont appelés les Akhdam (« serviteurs » en arabe). On estime qu’ils représenteraient plus de 10% de la population. Persécutés, exclus de pans entiers de la société, ils font l’objet de légendes, cristallisent les peurs, le rapport à l’autre. Le terme de Akhadam étant vu comme trop péjoratif, les officiels du Yémen l’ont remplacé par celui de « Muhamasheen » : les marginaux.

Alors qu’il est encore étudiant à Sana’a, Jameel Subay commence à s’intéresser à la question des minorités en 2007, au travers de reportages pour des journaux et magazines locaux. Il restera au contact des Marginaux jusqu’en 2014, en travaillant pour l’Observatoire Yéménite des Droits de l’Homme.

L’Atelier de la Photo accueille cette exposition collective sur le thème des Droits de l’Homme, et va permettre à Jameel Subay de présenter une vue d’ensemble de son travail sur cette communauté, grâce à des photos prises de la capitale aux endroits les plus reculés du Yémen, capturant des instants de vie, des visages, des émotions pour lesquelles les mots ne suffisent plus.

Gratuit

Lien vers l’événement